Breaking News

Corse – « Inquiétantes scènes de rue à Ajaccio »

Tandis que les bagarres s’accumulent à la sortie des boîtes, les jeunes délinquants s’affrontent comme de vrais voyous. Tableau de ce climat déliquescent qui n’augure rien de bon. Ajaccio. Début août. Jessica vient de rentrer chez elle, non loin du centre-ville. Il est environ une heure du matin. Soudain elle entend des cris, puis des coups de feu. Se mettant à la fenêtre, elle aperçoit un type, tout seul, la capuche rabattue sur le visage. Il arpente la rue et, de temps en temps, entre deux imprécations, décharge son fusil. Il semble en vouloir à quelqu’un. Jessica ne sait pas qui, mais suppose que la personne habite dans le coin. Finalement, le type abandonne la partie et disparaît dans la nuit. « Il y a de plus en plus de givrés » se dit Jessica avant de se coucher. C’est sûr, il y a de plus en plus de givrés en Corse. Des types, souvent jeunes, qui, pour un oui ou un non, sortent une arme et sont prêts à s’en servir.

Des portiers de boîtes de nuit en témoignent, en racontant chacun une anecdote. Ces jeunes qui veulent entrer en boîte armés et qui leur demandent même l’autorisation avant d’accepter de leur confier leur arme jusqu’à ce qu’ils ressortent de l’établissement. Ce groupe de consommateurs qui, pour une histoire banale, est tombé à dix sur un « ennemi » qu’ils auraient pu tuer si les videurs n’étaient pas intervenus. Ce jeune fou qui, dans les mêmes circonstances, allait poignarder un rival avant que le portier ne lui confisque son arme. « Une fois calmé, il m’a remercié, confie le videur. Sinon, comme il l’a dit : il aurait fait une connerie ». Mais, quelquefois, la « connerie » a lieu. Dans la nuit du 28 au 29 juillet au terme d’une bagarre qui a débuté pour des raisons indéterminées, boulevard Lantivy, Sylvestre Rossi, 21 ans, un jeune de la région, a poignardé à mort (et dans le dos) Si Ali Sarouk Ponsard, 40 ans, un Parisien travaillant depuis quelques mois en Corse. Rossi, qui avait pris la fuite, s’est présenté le lendemain au commissariat où il était déjà connu, avant d’être mis en examen pour « homicide volontaire ».

Source et suite de l’article

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: