X
Conférence de presse du jeudi 25 septembre 2014 du STC de l’Office National des Forêts de Corse, qui a tenu à évoquer plusieurs points qui lui font dire que la forêt insulaire est en danger. Voici le texte complet de la conférence de presse : Le STC ONF Corse interpelle les élus propriétaires (Collectivité́ Territoriale de Corse et les communes forestières), et plus largement la société civile sur les menaces qui pèsent sur le patrimoine forestier insulaire (150 000 ha de forêts publiques sont concernés) et sur la disparition programmée des missions de service public forestier. La politique d’austérité menée par l’Etat remet en cause l’application même du régime forestier. Le projet de loi de finances 2015-2017 prévoit le transfert de 50 millions d’euros de dotation de l’Etat pour l’ONF à la charge des communes forestières. Ce transfert se traduirait par une augmentation drastique des contributions payées par les communes à l’ONF. Les taxes à l’hectare « géré́ » seraient ainsi passées de 2 à 14 euros, et les frais de garderie de 10 à 15 %. A titre d’exemple, la CTC a déboursé́ en 2013, au nom de cette nouvelle contribution, plus de 127 000 € (délibération N°13/194). Si le projet de loi était appliqué, la facture serait alors de plus de 900 000 euros ! Pourquoi ? Suite à une levé́ de bouclier des communes forestières et des organisations syndicales, le projet de loi a été́ seulement ajourné pour 2015 et l’ONF en contrepartie a vu son budget réduit de 20 millions d’euros. En cherchant à rentabiliser le service public et la gestion forestière, qui se veut patrimoniale et multifonctionnelle, le gouvernement remet en cause l’existence même du régime forestier. Les communes forestières ne pouvant s’acquitter de telles taxes, n’auraient pas d’autres solutions que de « distraire » leur forêts, c’est-à-dire d’ôter le bénéfice du régime forestier à ces espaces naturels, mettant en péril la pérennité de ce patrimoine multiséculaire. L’ONF face à un véritable plan social La situation de l’ONF en Corse est désastreuse. Derrière les réformes et autres schémas organisationnels portés et brandis par la direction générale, se cache un véritable plan social. Depuis 2002, on assiste à la dégringolade des effectifs de la direction régionale de l’ONF en Corse pour les personnels au statut de fonctionnaire. D’un effectif de 120 en 2002, on est arrivé aujourd’hui à moins de 93 et le nombre sera de moins

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet