Produit CORSU E RIBELLU

X

Joseph Castelli est en tête avec 278 voix. Le président PRG du conseil général devance la représentante UMP du département, Anne-Marie Natali, qui a réuni 153 voix. 

Le candidat nationaliste de « Femu a Corsica », Jean-Félix Acquaviva est crédité de 84 voix. Il a annoncé qu’il se maintiendrait au second tour.

Vient ensuite à gauche, la candidature divergente de Pierre Ghionga, avec 54 voix. Pierre Ghjonga a en revanche déclaré se désister au second tour, en faveur de Joseph Castelli.

Le secrétaire du Parti communiste de Haute-Corse, Michel Stefani a obtenu 13 voix et Tony Cardi pour le Front National, 2.

Le deuxième tour a lieu cet après-midi, à partir de 15h30.

En Corse du SUD, Jean Jacques Panunzi a été élu au premier tour. Sur les 417 inscrits, Jean-Jacques Panunzi a donc obtenu 343 voix. La candidature communiste de Nicolas Alaris a obtenu 35 voix (6,30%). Julia Sanguinetti qui représentait Europe Ecologie, le Parti Socialiste et Corse Social Démocrate a obtenu 24 voix (6,06%). Et enfin, le candidat du Front national, Michel Leca a obtenu 5 voix (1,26%). 10 bulletins ont été déclarés nuls.

[divider]

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce jeudi, Jean-Félix Acquaviva et sa suppléante Monique Maymard, candidats aux sénatoriales en Haute-Corse pour Femu a Corsica, ont fait un dernier point sur sa campagne alors que l’élection se tiendra ce dimanche.

jean_felix_acquavivaPour lui, la campagne s’est très bien passée au contact de différents élus auprès desquels il a ressenti une vraie prise de conscience et des craintes réelles quant à la crise politique et économique que traverse la Corse.

A tel point que celui-ci est convaincu qu’il dépassera largement l’objectif initial et qu’il influera un second tour dans lequel il comptera bien se maintenir si le nombre de voix en sa faveur devait s’avérer suffisant.

On écoute Jean-Félix Acquaviva

Lire la suite sur ALTA FREQUENZA