Produit CORSU E RIBELLU

X

Diana Saliceti sera en concert le 6 mars 2015 au theâtre de Bastia !!

Pour son premier spectacle en solo, sur la scène de l’Espace Diamant à Ajaccio, la jeune chanteuse insulaire n’a laissé personne indifférent. Entre chansons corses traditionnelles, variétés et mélopées, l’artiste a dévoilé son univers musical avec simplicité et brio. Une quinzaine de créations et quelques reprises qui figureront sur un album actuellement en préparation avec son acolyte Barthélémy Amidei. Retour sur des débuts plutôt prometteurs

DianaSaliceti (1)« La femme a une place à prendre dans la chanson corse. Elle n’est pas encore totalement acceptée à mon sens, malgré l’engagement d’artistes telles que E duie Patrizie, Anna Rocchi, Jacky Micaelli et d’autres. » Partant de cette analyse, Diana Saliceti espère bien apporter sa contribution pour l’émancipation de « la femme chanteuse, un peu mise de côté dans le paysage musical insulaire », selon elle.

Pour ce faire, l’interprète a choisi la scène comme terrain d’expression privilégié. Et l’espace Diamant d’Ajaccio lui a servi de laboratoire artistique. C’était en avril dernier, lors d’un concert solo, accompagnée de son guitariste et ami Barthélémy Amidei.

Une salle comble célébrait son entrée sur scène et du haut de ses vingt-cinq ans, Diana a su trouver le bon tempo. En toute simplicité. Avec, en prime, quelques belles envolées lyriques dont elle a le secret. Certes, l’artiste n’en était pas à sa première expérience live, puisqu’elle collectionne les apparitions en guest star. En duo avec Feli, par exemple, avec qui elle avoue « avoir beaucoup appris ces dernières années. »

Ou encore aux côtés de Patrizia Gattaceca et Antoine Ciosi himself, lors des soirées de ses cinquante ans de carrière fêtés à l’Empire d’Ajaccio ainsi qu’au Théâtre de Bastia. Et à vrai dire, la liste de ses interventions dans des spectacles serait trop longue à énumérer.

Lire la suite sur CORSE MATIN