Produit CORSU E RIBELLU

X

Des six candidats en lice pour succéder à François Vendasi, Anne-Marie Natali, pour la famille libérale, et Joseph Castelli, pour la gauche, semblent les mieux placés. Mais les reports de voix peuvent peser lourd…

electioncorsecorsicamunicipalelegislativeterritorialeDans le contexte d’un scrutin national, l’alternative se pose à chaque fois pour le corps électoral : se prononcer en fonction de la situation politique globale dans le pays ou celle, plus spécifique, de la région où l’on vote.

Mais pour l’élection sénatoriale de dimanche, on a affaire à ce qu’on appelle des « grands électeurs » et ils ne sont guère plus de 600 qui se déplaceront dimanche à l’hôtel du Département de Bastia pour désigner le nouveau sénateur de la Haute-Corse.

Ce ne sont pas à proprement parler des professionnels de la politique, mais ils appartiennent, pour la plupart, à une famille idéologique et ils fonctionnent beaucoup moins au coup de cœur qu’à l’algorithme prévisionnel de l’échéance suivante puisqu’ici, une élection en cache toujours une autre…

Lire la suite sur CORSE MATIN