Produits RIBELLI
X

EELV/AEIV, inquiet de voir la situation à la fois ubuesque et tragique dans laquelle se débattent les acteurs de la vie culturelle corse :
– Soutient leur combat pour une véritable politique publique de la culture
– S’étonne des propos tenus en réaction par le Président du Conseil Exécutif
Celui-ci, tant lors de l’émission CONFRONTI, que dans la presse écrite, a diffusé des informations qui témoignent :
– Soit d’une méconnaissance totale de la réalité de la vie associative
– Soit d’indications erronées sur le fonctionnement de ses propres services
– Soit d’erreurs de calcul ou de fautes de frappe
A titre d’exemple, le Service communication de la CTC déclare dans un communiqué daté du 22 septembre, publié le 23 dans Corse-Matin, que « la CTC consacre un budget de 24 M€ au profit de la culture et du patrimoine . Ce montant est quatre fois supérieur à la dotation de l’Etat transférée dans le cadre des lois de décentralisation ». Or, renseignements pris auprès des services de l’Etat, cette dotation annuelle s’élève à 11 M€. Par quelle mécanisme 4 fois 11 feraient-ils 24 ?

EELV/AEIV

Produits Ribellu