Produit CORSU E RIBELLU

X

Le PNC dénonce avec fermeté le saccage de la stèle récemment érigée sur le site de la cave d’Aleria. Après le rassemblement d’août dernier, qui avait associé plusieurs milliers de personnes dans un même élan de générosité, de commémoration et de partage, cet acte choque et interroge l’ensemble du peuple corse.

PNCcorsecorsicaAutonomiaComme l’ont souligné l’Associu « Aleria 1975 » et le docteur Edmond Simeoni, « la stèle sera reconstruite et la mémoire de notre histoire collective transmise. U nostru populu hè vivu, quant’hè viva a nostra mimoria ». Un tel acte, absurde et lâche, est pour nous incompréhensible. Il ne saurait pour autant faire oublier le message d’espoir et d’apaisement, symboliquement porté par cet événement.

Tout aussi indignes à nos yeux sont les propos et attitudes de ce « groupe musical », faisant référence dans un amalgame inqualifiable à Yvan Colonna, dont le dossier reste ouvert, tant pour le peuple corse que pour la Cour Européenne des Droits de l’Homme devant laquelle il a été introduit. La vidéo postée sur Internet appelle donc la désapprobation massive de l’ensemble des corses.

Ces deux évènements, géographiquement distincts et répondant l’un et l’autre à des motivations très différentes, participent d’une perte évidente de l’ensemble des repères éthiques et culturels. Qu’il s’agisse de la stèle d’Aleria ou de ces propos injurieux, le PNC s’associe par avance à toute initiative de protestation, qu’elle soit citoyenne ou politique.

PNC