#Corse @JeanZuccarelli à Bastia: « Les attaques de @FTatti sont déplacées »

Le président de l’Adec, désormais conseiller municipal d’opposition, évoque la crise économique et les élections sénatoriales. Il dresse aussi un bilan sans concession des six mois de la nouvelle majorité

FrancoisTaTTiPRGcorsecorsica (2)La crise économique touche de plein fouet la Corse. En tant que président de l’Adec, avez-vous des moyens d’action ?

Lors de ma prise de fonction à l’Adec, une feuille de route très précise avait été fixée, je peux vous dire que tous les dispositifs prévus ont été adoptés à l’assemblée de Corse et sont opérationnels. Une actualisation de cette feuille de route est prévue en raison du contexte nouveau introduit par le Padduc et de la nouvelle réglementation européenne, avec les dispositifs qui soutiendront nos entreprises dans un contexte difficile également. Une situation dégradée et il faut noter que des mesures particulières en sus de celles de l’État sont également mobilisables pour les entreprises ayant souffert de la grève de la SNCM.

Le chômage atteint des records dans l’île. Comment imaginer inverser cette tendance ?

Les chiffres du chômage sont insupportables, ils le sont d’autant plus que la CTC n’a pas ménagé ses efforts, elle y consacre des moyens considérables en accompagnant l’État. Nous l’avons fait de manière exemplaire au niveau des emplois d’avenir (700) au profit des jeunes.

Suite sur le site de corse matin

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: