X
Patrick Strzoda, le préfet de Corse, décidé à « ne rien lacher ». Les établissements de plage doivent obtenir et respecter l’ autorisation d’occupation temporaire (AOT). Certaines paillotes occupent illégalement le domaine public maritime. Quelques paillotiers ne craignent même pas de se mettre hors la loi.

Le 29 août dernier, une équipe de France 3 Corse et un contrôleur de la direction départementale des territoires et de la mer se font agresser à Coti-Chiavari en Corse du sud. L’affaire est un révélateur: elle déclenche un tollé et  le rôle même de l’État en Corse est mis en cause. Le préfet de l’île, Patrick Strzoda, porte plainte et annonce son intention de « ne rien lâcher ».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet