x-default

Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – publié le 24 mai 2018 à 16h37) Samedi 20 mai, Sortu tenait un congrès international. Voici le texte publié sur le site officiel Sortu

Présence de Jean-Guy Talamoni, Président de l’Assemblée de Corse et d’une délégation de Corsica Libera (voir les articles en fin de pages)

Une force naquit dans notre pays,
Comme dans beaucoup d’autre endroit du monde.
Il voulait la liberté pour son peuple et sa société.
Il n’était ni le premier dans le monde, ni le dernier, ni le seul.
Euskal Herria n’a jamais agi seul.

La lutte pour la libération de vos peuples a été pour nous un exemple de dévouement et de dignité, où la solidarité envers Euskal Herria n’a jamais failli. C’est pour cela, qu’aujourd’hui nous voulons vous témoigner de notre gratitude et de nos remerciements. Vous ne marchez pas seuls. Nous ne marchons pas seuls.

C’est le moment de revendiquer le travail et la lutte que différents mouvements révolutionnaires et progressistes ont mené durant les dernières décennies dans différents points du globe. Chacun avec ces singularités propre, mais tous avec un objectif commun de libérer ces peuples et ces gens, avec le souhait de construire un monde meilleur.

Les conditions n’ont pas étés faciles, elles ne le sont pas moins aujourd’hui. L’activité criminelle du capitalisme qui a condamné des milliers de personne à la misère, les interventions militaires et l’ingérence politique permanente de l’impérialisme ainsi que l’exploitation démesurée des ressources naturelles ont provoqué une situation grave. La guerre, la faim, l’exploitation des êtres humains et des ressources sont aujourd’hui une constante dans le monde.

Que ce soit à Gaza, Ahmed, Soweto, Managua, Montevideo, Belfast, Medellin, El Aaiun, Ajaccio, Ahuachapan, Bilbo, Guayaquil ou dans d’autres coins de la planète, les défis sont aujourd’hui énormes, tant aux niveaux politiques, économiques, sociaux et culturels. Pour installer des systèmes politiques pleinement démocratiques, une société féministe et non-patriarcal, pour garantir les droits des plus défavorisés, pour offrir un présent et un futur à la jeunesse, pour récupérer les droits nationaux de nos peuples, pour garantir la subsistance de nos cultures et langues… Nous voulons placer la vie, la vie de nos peuples et de nos nations au centre de nos projets.

Tous les peuples, toutes les personnes, tous les droits.

Une force naquit dans notre pays,
Comme dans beaucoup d’autre endroit du monde.
Une nouvelle heure est arrivée au Pays Basque.
Ensemble avec les peuples représentés ici aujourd’hui,
nous marchons en avant, dans la solidarité et la coopération.
Comme il y a 60 ans, avec d’autre expérience du monde.
en avant sur le chemin de la liberté, nous sommes cette même force qui était née du peuple.


Congrès International de @SortuEH, présence de @Corsica_Libera et du Président de l’Assemblée de #Corse – @FMLNoficial @FSLN @FARC_EPueblo @mlntupamarosuy @PFLP_ @DFLPalestine @ELN_Paz @sinnfeinireland @kongrakurdistan @Fpolisario_


#Corse @JeanGuyTalamoni « Gure Etxea aitaren defendituko Dugu » au Congrès International de @SortuEH – @FMLNoficial @FSLN @FARC_EPueblo @mlntupamarosuy @PFLP_ @DFLPalestine @ELN_Paz @sinnfeinireland @kongrakurdistan @Fpolisario_