Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Les sénatoriales approchent à grands pas, et le 28 septembre, ces élections seront animées en Haute-Corse.

senatorialePour un seul siège, au moins quatre candidats, à savoir le président du Conseil Général Joseph Castelli qui pourrait avoir la double investiture PRG-PS, Pierre Ghionga en candidat indépendant de la gauche, la mairesse de Borgo Anne-Marie Natali dont on ne sait pas si elle aura l’investiture de l’UMP et le maire de Lozzi, Jean-Félix Acquaviva, pour Femu a Corsica, un flou persistant quant à la candidature toutefois probable du maire de San-Martino di Lota, Jacky Padovani.

La ville de Bastia va représenter un nombre important de grands électeurs, avec la particularité d’une majorité municipale composée à la fois de membres et sympathisants de Femu a Corsica, d’élus de gauche de tendance plus ou moins progressiste, et d’élus de droite du même acabit. Y aura-t-il une liberté de mouvement pour ces élections au sein de la majorité bastiaise ?

On écoute à ce sujet Gilles Simeoni, maire de Bastia et figure de proue de Femu a Corsica

(…) suite de l’article ci-dessous

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse ou suite de l’article  : 

ALTA FREQUENZA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]