Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 22 mai à 15h43) Les députés Pè A Corsica dénoncent avec force le déferlement de racisme anti-corse observé sur les réseaux sociaux depuis ce week-end. Si la lumière doit être faite sur les faits qui se sont déroulés dimanche dernier au stade François Coty à Aiacciu, ils ne doivent en rien influer sur le résultat sportif.

« Nous tenons à rappeler notre rejet de toutes violences et formes de racismes. Il n’est pas acceptable qu’un match de football devienne un exutoire. Nous dénonçons avec force le déferlement de racisme anti-corse que nous observons sur les réseaux sociaux depuis ce week-end.

Ce qui devait être une fête devient petit à petit une affaire politique par le fait de réactions et comportements irresponsables de certains dirigeants politiques et sportifs.

Nous appelons à un retour à la sagesse et au discernement au moment ou les fake news circulent, où la désinformation devient une arme de communication, les responsables politiques, médiatiques et sportifs doivent montrer la voie de l’apaisement et du dialogue.

Dans une société hypermédiatisée, chaque prise de parole compte.

Nous refusons que les Corses soient, une fois de plus, mis à l’index.

Et si la lumière doit être faite sur les faits qui se sont déroulés au stade François Coty à Aiacciu, ils ne doivent en rien influer sur le résultat sportif.

Après une belle saison et un match arraché avec le coeur, nous affirmons notre soutien au club de l’ACA et lui adressons tous nos voeux de succès demain face à Toulouse.

Jean-Félix Acquaviva
Michè Castellani
Paul-André Colombani
Diputati Pè A corsica