X

Les nationalistes corses modérés ont affirmé, samedi à Corte (Haute-Corse), leur volonté de prendre le pouvoir lors des élections territoriales de 2014 en dialoguant dès maintenant avec des représentants de toutes les formations politiques insulaires.

« Nous allons rencontrer dans les prochaines semaines, région par région, toutes les forces de progrès qui aspirent à une rupture claire avec le passé et pour une ère nouvelle pour la Corse », a lancé l’un des dirigeants de la coalition Femu a Corsica (Faisons la Corse), Gilles Simeoni, devant environ 600 personnes réunies à l’université Pascal Paoli.

Dix des onze élus de Femu a Corsica à l’Assemblée de Corse, qui en compte 54, avaient auparavant fait, lors de cette rentrée politique de leur mouvement, le bilan de l’action de leur groupe depuis les territoriales de 2010.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet