X

Près de trois semaines après l’annonce par le FLNC UC (Front de libération nationale de la Corse – Union des combattants) de l’abandon progressif de la clandestinité et de la lutte armée, le mouvement indépendantiste Corsica Libera livre son analyse. Il estime que cette décision permet de construire un rapport de forces politique avec Paris pour faire appliquer les décisions votées par l’Assemblée de Corse (CTC). Et avertit, qu’en cas de blocage, les maires indépendantistes appliqueront ces décisions dans leur commune. Explications, pour Corse Net Infos, de Petr’Anto Tomasi, membre de l’Exécutif de Corsica Libera.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet