Produit CORSU E RIBELLU

X

Le président du conseil exécutif de la Corse lance un ultimatum aux marins grévistes. Si le mouvement ne s’arrête pas aujourd’hui, il ne versera plus un euro dans le cadre de la délégation de service public le liant à la SNCM. Il juge la proposition de moratoire des élus marseillais « bonne » mais obscure.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU