Produit CORSU E RIBELLU

X

Le jeudi 26 juin U Riacquistu di Portivechju a tenu une conférence de presse pour dénoncer un projet de privatisation de l’espace maritime et pour appeler à la mobilisation pour lutter contre ce projet.

Portivechju, à l’interieur du Parc Marin International des bouches de Bonifaziu, des autorisations (AOT) sont en cours d’acceptation pour la création de mouillages « privés » donnés à des « associations de riverains ».

Ces « associations nautiques » de circonstance se trouvent à Palumbaghja, Cala d’Oru et Cala Purcina. Ce dernier lotissement, dont les terrains ont été vendu par Mr Camille de Rocca Serra, Conseiller municipal chargé de l’urbanisme et du Développement stratégique, a été rendu tristement célèbre par l’affaire Clavier.

ZMOpalombaggiafoncierspeculationmer

Ces associations sont composées de propriétaires de villas qui, pour une très grande majorité, ne sont pas résidents.

A Cala Purcina ce sont 63 unités qui sont prévues dont 7 de plus de 20 m (des yachts). 25 % des mouillages sont prévus pour le passage. En clair un petit port saisonnier va voir le jour avec pontons de débarquement et point d’eau, le tout Sur 50 hectares ! à ce nombre s’ajoutent les 21 unités dans la baie contiguë de Cala D’oru sur 5,5 hectares. En comparaison, le port de plaisance fait 5 hectares.

A Palumbaghja, une des plus belles baies du monde ce sont 68 mouillages qui sont ainsi offerts. Ces résidents secondaires veulent maintenant pouvoir louer leur villa avec bateau et plage privée ce qui leur permettra d’en tirer une plus-value substantielle.

Un juteux commerce où se rajoute la location de 25 % de mouillages pour le passage. L’un d’entre eux a même indiqué que cela permettra de « verrouiller » l’accès à la plage afin d’assurer la sécurité de ses enfants.

Ces AOT seront renouvelables 3 fois sur une période de 5ans, soit 15 ans. Ces mouillages organisés ont été présentés par des cabinets d’étude (dont la STARESO) et acceptés par le Comité Consultatif de la réserve naturelle des bouches de Bonifaziu.

La Commune de Portivechju a encouragé puis donné un avis favorable à cette privatisation et n’a pas utilisé son droit de préemption. Elle offre à la spéculation plus de 150 anneaux pour 15 ans. Le nouveau port de plaisance de Portivechju se verra donc amputé d’un manque à gagner certain (sic)….

Nous sommes dans une réserve naturelle d’un parc marin international également Zone Natura 2000 et la gestion de l’espace maritime est confiée à des privés qui, cerise sur le gâteau, ne sont même pas résidents. Sachant que notre linéaire côtier appartient aux résidents secondaires (et loueurs de leurs villas) on comprend ce qui se dessine pour l’avenir de nos côtes : la privatisation de la mer.

U Riacquistu, est conscient que l’on ne peut plus accepter les mouillages sauvages qui détruisent les fonds marins. Quelques AOT existent d’ailleurs pour que les professionnels de la plaisance puissent travailler dans de bonnes conditions tout en préservant le milieu naturel. Les quelques rares résidents corses à l’année doivent aussi bénéficier de ce type d’autorisation géré par la commune. Nous pensons que c’est à la mairie de gérer son espace côtier. Offrir nos côtes pour 15 ans à ces prédateurs est un crime.

Après la privatisation du port de Portivechju, ce sont nos côtes qui sont offertes à la spéculation. Cette logique de l’équipe municipale et de l’état est suicidaire pour les Portivecchiacci que nous sommes.

IL EST INADMISSIBLE QUE LES RESIDENTS SECONDAIRES S’ACCAPARENT LES ESPACES MARINS !

La mer est un bien commun fragile, elle ne doit pas subir le sort de nos rivages.

U riacquistu di Portivechju appelle l’ensemble des Corses à se mobiliser pour empêcher ce vol de nos côtes. U Riacquistu di Portivechju en appelle donc à tous pour créer, rapidement, les moyens d’une large mobilisation afin stopper ce projet.

TUTTI INSEMI SALVEMU U NOSCIU MARI !
U RIACQUISTU DI PORTIVECHJU

DOCUMENT COMPLET ICI

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]