X

A Manca condamne avec la plus grande fermeté l’agression dont a été victime une équipe de France 3 Corse qui réalisait un reportage sur l’occupation illégale du Domaine Public Maritime par des paillotistes. Ce grave incident s’inscrit dans longue série de menaces, de pressions et d’attentats contre des militants de l’environnement et des élus qui tentent de respecter les règles d’urbanisme.

Ce climat sur le littoral est entretenu par des prédateurs acquis au tout-tourisme et au capitalisme sauvage imposé par Nicolas Sarkosy en Corse comme seul schéma de développement possible. La privatisation arbitraire des terres communes, les menaces sur la liberté d’expression, le règne de la terreur et l’ensemble des agissements politico-maffieux, tout cela n’est possible que parce que l’État, à son plus haut niveau, laisse se développer ces phénomènes.

Cette situation faite à la Corse, digne d’une république bananière , et soulignée récemment dans un article du journal le Monde, n’est pas une fatalité.

Seule la résistance collective et publique pourra inverser cette tendance insupportable pour notre pays. En attendant les mobilisations à venir, la responsabilité du Préfet de Région est lourdement engagée.

A Manca

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)