Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Le communiqué du FLNC émis ce mercredi concernant la démilitarisation progressive de l’organisation et sa sortie de la clandestinité a bien sûr entraîné de très nombreuses réactions de tous bords politiques.

flnc logoAinsi, Jean Zuccarelli, membre de l’exécutif de Corse, de l’opposition municipale à Bastia et membre éminent du Parti Radical de Gauche considère que le FLNC a pris cette décision devant le constat d’échec de ses méthodes et de la violence politique. Malgré tout, celui-ci veut rester prudent, redoutant un éventuel effet d’annonce.

Si la réaction de Jean Zuccarelli peut symboliser celle des républicains, y compris de gauche, celle d’une autre composante de la gauche, ancienne alliée de Jean Zuccarelli, en tout cas à Bastia, y est diamétralement opposée.

La gauche dite progressiste représentée essentiellement en Corse par le Parti Socialiste, on le sait, a un positionnement politique en totale rupture avec la vision républicaine de la question corse. Emmanuelle de Gentili bien sûr voit dans cette annonce du FLNC un élément très positif.

Ecoutez la représentante du PS en Haute-Corse

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALTA FREQUENZA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]