X

Le virtuel, c’est bien. Le réel, c’est mieux! Ces derniers jours, la municipalité a engagé une campagne de communication (journal, télévision) que je renommerai pour ma part campagne d’effet d’annonce au sujet de la construction d’un parking square César Campinchi (place du marché). Depuis dix ans, le nombre de véhicule circulant au cœur de la ville d’Ajaccio a augmenté d’un tiers. Parallèlement, la municipalité s’est engagée dans une politique de suppression de place de stationnement doublée d’une attitude répressive à l’égard des automobilistes coupables de ne pas payer leur ticket. Sur cette période, pas de nouveau parking en raison d’un dogmatisme idéologique opposé au partenariat public-privé. L’opposition municipale a régulièrement dénoncé les insuffisances de l’équipe Renucci en la matière et elle réaffirme aujourd’hui qu’il est urgent de combler ce retard dans les plus brefs délais. La municipalité nous a habitué a communiquer de magnifique photo-montages (exemple ci-dessus) représentant des réalisations futures et futuristes qui n’en demeurent pas moins virtuelles. Alors que la Chambre de Commerce et d’Industrie dispose d’un projet financé et réalisable, Monsieur le maire préfère refuser d’accorder le permis de construire dans la mesure où il souhaite réaliser « SON » parking. Les Ajacciens, qui n’ont que faire de savoir qui de la CCI ou de la ville trouvera une solution au problème du stationnent, apprécieront.

Blog Laurent Marcangeli

Août 2011

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)