X

Deux mois après la détection de cas de bilharziose chez des personnes qui s’étaient baignées dans des rivières de la région de Sainte Lucie de Porto-Vecchio, des mesures de dépistage de masse des populations à risque qui vivent aux alentours des rivières potentiellement infectantes devraient être prises dans les jours qui viennent.

alcudinaTitreElles seront associées à des interdictions de baignade dans les rivières du Cavu, du Tarcu et de l’Osu, voire d’autres cours d’eau du sud de la Corse.  Le travail épidémiologique qui a suivi la découverte de cas de bilharziose urinaire dans les suites de baignade en rivière du sud de la Corse a rapidement permis à l’équipe de du Dr André Théron de détecter l’hôte intermédiaire de la maladie dans plusieurs cours d’eau : le Tarcu, le Cavu et l’Osu. Il s’agit de bulins contortus qui avaient déjà été retrouvés en 1963 dans cette même région du sud de la Corse.  Les infectiologues de Toulouse ont cherché à caractériser le parasite à l’origine de l’épidémie et qui semble particulièrement virulent. En effet, son taux d’attaque a été estimé à 78 % puisque sur les 22 personnes vivant à Toulouse ou en Allemagne et qui rentraient de vacances dans les bords du Cavu, 17 avaient été infectées

[divider]

Soleil radieux en ce dimanche après midi mais les rives du Cavu sont calmes. Peu de fréquentations, les parkings sont quasiment vides. Habituellement se sont des centaines de touristes qui viennent profiter des piscines naturelles vantées dans de nombreux guides touristiques. Depuis une dizaine de jours un arrêté préfectoral interdit la baignade dans cette rivière où plusieurs cas de Bilharziose ont été détecté.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]

Un numéro vert d’information a été mis en place par le ministère des Affaires sociales et de la santé : 0 800 130 000, du lundi au vendredi, de 9h à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).Les personnes travaillant au contact de cette eau comme les pêcheurs, ouvriers d’entretien des canaux d’irrigation, personnels de contrôle de la qualité des eaux…sont également concernées par ce dépistage et doivent consulter prioritairement leur médecin traitant.

[/box]

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALCUDINA ALCUDINA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)