Produit CORSU E RIBELLU

X

Placé en garde à vue lundi par les gendarmes, l’ancien maire de Centuri, Joseph Micheli, était présenté devant un juge d’instruction au palais de justice de Bastia.

Il est soupçonné d’avoir cherché à corrompre un conseiller municipal, membre de sa liste, qui, lors de l’élection du maire le 30 mars dernier, avait, avec deux autres de ses colistiers, rejoint le camp adverse et l’avait ainsi empêché d’être réélu premier magistrat de Centuri. Tandis que l’ancien maire est soupçonné d’être le commanditaire, un autre homme, suspecté d’être l’éxecutant, est également en cours de présentation devant le juge d’instruction.

L’élection du maire de Centuri invalidée !!!
Le tribunal a également rendu son jugement concernant les recours déposés contre différentes élections de mars dernier. Il a ainsi invalidé celle du nouveau maire de Centuri, David Brugioni, qui était survenue dans des conditions… particulières.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]

Soutien de Corsica Libera à Joseph Micheli

La procédure devant le tribunal administratif concernant les élections municipales de Centuri confirme la réalité des fraudes ayant entaché l’élection du maire. Indépendamment même de ces fraudes, le vote a été marqué par ce que l’on pourrait à tout le moins qualifier d’« anomalie », à savoir que deux des élus de la liste conduite par José Micheli, maire sortant, avaient voté pour le candidat de la liste adverse, inversant ainsi le cours du scrutin. Aussi, dans la perspective d’une nouvelle élection du maire de Centuri, Corsica Libera apporte son total soutien à son militant José Micheli, dont la liste a reçu une large majorité de voix d’électeurs de la commune. Ces électeurs ont clairement montré par leur vote qu’ils souhaitaient que José Micheli demeure maire de Centuri. Tout autre éventualité serait contraire à la fois à la loyauté que l’on est en droit d’attendre de ses colistiers et à la démocratie la plus élémentaire.

Corsica Libera

[/box]

 

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]