Produit CORSU E RIBELLU

X

« Lors de la session de l’Assemblée de Corse des 5 et 6 juin, Camille de Rocca Serra a défendu, par le dépôt d’une motion votée à l’unanimité, la relance du projet de barrage hydroélectrique d’Olivese.

La délibération n°87/12 du 13 mai 1987 portant approbation du projet de protocole relatif à la mise en œuvre d’un programme d’équipement énergétique pour la Corse conclu entre la Région Corse et EDF prévoyait la réalisation de quatre ouvrages hydroélectriques: le Fiumorbo, le Prunelli, le Rizzanese et enfin, celui du Taravo. L’article 10 du protocole envisageait la construction successive et ininterrompue  de Sampolo de 87 à 91, celle du Pont de la Vanna de 91 à 93, suivie du Rizzanese puis d’Olivese.

CamilleRoccaSerraUMPCorsecorsica (1)A ce jour, 3 des 4 projets envisagés ont été concrétisés puisque le Rizzanese a produit ses premiers kilowattheures en décembre 2012, et est totalement opérationnel depuis septembre 2013, produisant 20% de l’énergie consommée en Corse et permettant d’économiser 20 000 tonnes de fioul par an,

Le projet d’Olivese a déjà fait l’objet d’études préalables qui laissaient entrevoir un débit maximal turbinable d’environ 217 millions de mètres cubes par an,  garantissant largement les besoins insulaires en termes d’irrigation et de production électrique pendant plusieurs décennies. Un ouvrage sur le bassin du Taravo, dont la qualité hydrologique est attestée, permettrait de diversifier les bassins et d’envisager une mise en réseau des différents barrages pour pallier les difficultés ponctuelles de remplissage de certains d’entre eux.

Sa concrétisation pourrait s’envisager dans le cadre d’une collaboration méditerranéenne et européenne, avec la Sardaigne notamment, qui manque cruellement d’eau et a actuellement recours pour partie au dessallement de l’eau de mer, procédé coûteux; ce qui permettrait de solliciter des crédits communautaires. Sous l’ancienne mandature, des discussions avaient été entamées avec la junte régionale et le Président de la région sarde.

L’intérêt du barrage d’Olivese avait été à nouveau évoqué dans le cadre de la présentation de la feuille de route sur la politique énergétique climat, air, transport et mobilité durables, présentée le 27 octobre 2011 à l’Assemblée de Corse.

 La Corse bénéficie actuellement de la troisième convention d’application du Programme Exceptionnel d’Investissement (2014-2016), qui consiste en 535 millions d’euros de travaux répondant à une programmation d’opérations décidées conjointement par la CTC et l’Etat avant fin 2016.

N’oublions pas que dans le cadre de la deuxième convention du PEI, 80 millions d’euros avaient été consacrés à la gestion de l’eau, et 25 millions pour la première tranche.

Si jusqu’en 2012 les efforts financiers de la collectivité et du PEI inhérents au réseau d’eau brute étaient mobilisés en faveur de la réalisation du barrage du Rizzanese, les opérations de la 3ème convention dans ce domaine pourraient être consacrées à la concrétisation de ce projet.

Pour Camille de Rocca Serra, c’est “le plus grand projet hydroélectrique de l’île, prévu par nos prédécesseurs dans le cadre d’un protocole animé par une certaine vision de l’avenir et du développement de la Corse. Ce serait à la fois la plus grande réserve hydraulique de Corse, un projet structurant pour toute une région et la garantie de satisfaire l’approvisionnement énergétique de l’île. Intégrer une coopération avec la Sardaigne, île voisine qui manque d’eau, dans le projet initial permettrait dès à présent d’obtenir des financements européens. L’objet de la motion est de réaffirmer la nécessité de mener à bien le protocole de 1987 pour garantir l’approvisionnement hydraulique et la sécurité énergétique de la Corse, de relancer par conséquent le projet de barrage d’Olivese sur le Taravo, de reprendre d’une part les études relatives à la réalisation du barrage d’Olivese, et d’autre part des négocations avec EDF et avec les autorités sardes. Elle prévoit également que les services compétents de l’Office hydraulique produisent une analyse témoignant de l’intérêt et de la qualité de l’ouvrage, de sa faisabilité technique et de son coût financier.”

Blog Camille de Rocca Serra

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]