Produit CORSU E RIBELLU

X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – La fronde des artisans taxis contre les véhicules de tourisme avec chauffeurs ne cesse de croître, en Corse comme ailleurs.

Les premiers, qui ont bloqué ce jeudi l’accès à l’aéroport d’Ajaccio durant plus de deux heures, ont tenu à dénoncer une nouvelle fois une réglementation qui ne sert pas leur profession, révoltés par l’absence selon eux de contrôles sur les voitures de tourisme avec chauffeurs. Pas clairement identifiables d’après les artisans taxis, avec pour seul signe distinctif un macaron de transport public collectif, les fameux VTC devraient respecter un délai entre la réservation et la prise en charge de leur client.

alta-frequenza

Ce vendredi matin, une réunion a été organisée en urgence par la préfecture de région, réunissant le coordinateur des services de sécurité dans l’île, les artisans taxis, deux syndicats et le président de la Chambre régionale des métiers. Une réunion qui n’a à vrai dire pas apporté grand-chose, si ce n’est la promesse de voir les contrôles concernant les VTC s’intensifier. Pour François Gabrielli, cette situation, qui nuit grandement à la profession des artisans taxis n’a que trop duré.

Ecoutez le président de la Chambre régionale des métiers

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALTA FREQUENZA)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]