Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 18 mai à 13h33) Les biens d’une cinquantaine d’anciens prisonniers basques sont la cible de l’opération menée par la Garde Civile espagnole au Pays Basque sud. Son but : récupérer les indemnités qui leur sont réclamées par la justice espagnole.

La Garde Civile espagnole a enclenché une opération, ce jeudi 17 mai, contre d’anciens prisonniers basques pour réquisitionner leurs biens en vue de régler les indemnités pour responsabilité civile qu’il leur sont réclamées par la Justice. L’opération ordonnée par l’Audience Nationale aurait été appelée « Zerga » (impôt), d’après l’agence de presse Efe. Le montant des indemnités réclamées s’élèverait à 8 millions d’euros. 

Le ministre de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido a annoncé sur les réseaux sociaux que « la Garde civile, en collaboration avec l’Audience nationale, est intervenue sur des comptes courants, des véhicules et des biens appartenant à plus de 50 personnes ». Elles ont en commun le fait d’avoir été condamnées « pour des délits de terrorisme en lien avec ETA ».

La suite sur le site MEDIABASK