Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 18 mai 2018 à 12h59) L’État Français, continue, dans une logique chaque jour un peu plus exacerbée, aux antipodes de ce que revendique la majorité des Corses.

Après l’épisode du FIJAIT, (dispositif mis en oeuvre après les attentats de Charlie hebdo et du Bataclan afin de lutter contre l’islamisme radical), pour lequel d’anciens prisonniers politiques sont poursuivis parce qu’ils ont refusé leur inscription à ce fichier.

commandez en ligne vos produits « Corsu è Ribellu » du siècle dernier

Aujourd’hui, on franchit un nouveau cap, avec la demande de règlement par les services fiscaux de plusieurs amendes exorbitantes de plusieurs millions d’euros, impossibles à régler et qui obéreront pendant des décennies des familles entières.

Nous le disons une fois encore, les prisonniers politiques Corses, anciens ou actuels ne sont pas des terroristes. Pour nous, pas d’amalgame possible.

BASTA A RIPRESSIONE

Le STC apporte son soutien total et entier à la démarche initiée par le Collectif d’Anciens Prisonniers Politiques Corses, PATRIOTTI.

STC