Produits RIBELLI
X

Les élections européennes qui se sont déroulées hier, dimanche 25 mai, ont été marquées par la forte poussée du Front National et par la défaite de la gauche.

Camille de Rocca Serra, mobilisé en faveur de la liste conduite par Renaud Muselier dans le Sud Est, a “pris acte de l’issue des urnes par lesquelles le peuple a infligé un camouflet sans appel à François Hollande. Dans toutes les circonscriptions, la gauche a été laminée, traduisant un désavoeu massif à l’égard de la politique gouvernementale qui, après deux années, s’avère totalement inefficace à redresser notre pays et à l’engager sur la voie de l’avenir.”

Le député se félicite du fait qu’avec l’Auvergne, “la Corse est une des deux seules régions à avoir placé la droite en tête avec 26,31% des suffrages, auquel il convient d’ajouter les 3,51% de la liste UDI-Modem pour atteindre 30% soit près d’un électeur insulaire sur trois. Même si la liste de Renaud Muselier réalise 2 500 voix de plus que celle frontiste, le score élevé du FN est inédit et traduit le mécontentement de la population à l’égard de la gauche qui, dans l’île, n’atteint pas les 10 points. Notre liste n’ayant recueilli que 3 élus, je regrette que notre ami, Franck Giovannucci, ne puisse représenter la Corse à Strasbourg pour y défendre les intérêts insulaires auprès des institutions européennes. A l’issue de cette élection, la Corse ne dispose donc d’aucun représentant au Parlement européen.”

A Porto-Vecchio, la liste UMP est arrivée en tête avec 30,26% des voix, suivie de la liste FN avec 25,73%, de la liste de François Alfonsi avec 17,4%, puis des Verts avec 6,62 et enfin du PS qui a totalisé 5,63% des suffrages.

Blog Camille de Rocca Serra

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produits Ribellu