Produit CORSU E RIBELLU

X

Le président du Parti Radical de Gauche de Haute-Corse comparait devant le tribunal correctionnel de Bastia pour avoir « recasé » au Conseil Général, l’ancienne secrétaire d’Emile Zuccarelli après sa défaite aux legislatives .

Payée par cette collectivité elle travaillait en fait pour le PRG…  Marie France Pasqualini et Alex Alessandrini, président du PRG de Haute-Corse, comparaissent devant le Tribunal Correctionnel de Bastia.Ils sont accusés de recel de détournement de fonds publics. En 2007, Mme Pasqualini, ancienne secrétaire d’Emile Zuccarelli, perd son emploi lorsque ce dernier est battu aux élections législatives.Elle est alors « recasée » comme secrétaire du groupe PRG au Conseil Général de la Haute-Corse. Contractuelle, elle est pourtant affectée au secrétariat du parti et non pas au Conseil Général, mais elle est payée sur les deniers publics par cette collectivité.

À l’époque, Paul Giacobbi, est Président du Conseil Général. Étrangement, il n’a jamais été entendu et ne comparait pas devant le tribunal. Pas plus que les élus qui ont délivré son contrat de travail à la prévenue. Le Conseil Général de Haute-Corse ne s’est pas porté partie civile. L’audience a débuté hier à 14h ce mardi 27 mai au tribunal correctionnel de Bastia. Le tribunal s’attachera à déterminer s’il s’agit d’un emploi fictif et si le détournement de fonds publics est constitué. 

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

FRANCE 3 CORSE

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]