Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Les 5 et 6 juin prochain aura lieu la prochaine session de l’Assemblée de Corse. Une session dans laquelle une motion sera examinée. Celle-ci déposée par le groupe Femu a Corsica, s’adresse directement au gouvernement et à l’Etat.

Elle concerne l’examen par l’état des diverses délibérations d’importances votées par l’Assemblée de Corse au cours de ces deux dernières années. Statut de résident, coofficialité, PADDUC ou arrêtés Miot, tels sont les dossiers sur lesquels le groupe nationaliste modéré a la fâcheuse impression que l’état ne fait rien pour accélérer le dialogue. Le but de cette motion est donc de demander solennellement “à l’Etat et au Gouvernement d’intensifier le processus de dialogue en cours, selon des modalités et un calendrier actualisés, dans une optique d’évolution de nature constitutionnelle et par là même, de sortie de crise pour la Corse.”.

On écoute Gilles Simeoni, maire de Bastia et membre du groupe Femu a Corsica sur ALTA FREQUENZA

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]