X
Le militant nationaliste dénonce la détention provisoire de son fils. Jean-Toussaint Plasenzotti a entamé une grève de la faim  le 23 août pour obtenir la libération de son fils Lisandru âgé de 22 ans. Le militant nationaliste a expliqué sa démarche entouré de ses proches lors d’une conférence de presse devant le Palais de Justice d’Ajaccio. Jean Toussaint Plasenzotti dénonce la détention provisoire de son fils depuis le début de l’été; Il a décidé de changer de mode d’action pour se faire entendre. Son fils Lisandru, interpellé début Juillet, a été mis en examen puis incarcéré pour recel de malfaiteurs dans une affaire de fusillade quartier Pietralba, le 2 Mars dernier à Ajaccio. Il lui est reproché d’avoir aidé les auteurs des coups de feux durant leur cavale, deux hommes à ce jour mis en examen pour tentative d’assassinat sur la personne de Sauveur Satgia, blessé aux jambes par 4 balles. Le 23 août , Jean Toussaint Plasenzotti qui estime que son fils n’a rien à voir avec ce dossier s’est adressé publiquement au juge d’instruction et demande des explications au procureur de la République. (Source: RCFM)

Pour sa part, le procureur de la République a rappelé que la Cour d’appel de Bastia est saisie d’une demande de mise en liberté et se prononcera le 7 septembre.

Principia sta mane davanti à u palazzu di ghjustizia d’Aiacciu à so seconda settimana di greva di a fame Jean-Toussaint Plasenzotti…Ellu ricusa di nutriscesi pè palisà u mentenimentu in priggiò di u so figlilolu, Lisandru, chì seria implecatu indè un’afffare di ferrite da arme à focu, fatti accaduti in ferraghju di u 2011, indè u quartieru di Petralba, in Aiacciu. Jean-Toussaint plasenzotti, secondu à u quale u so figliolu ùn’hè nunda à vede cù st’affare, aspetta sempre risposte di a ghjustizia… (RCFM)

Vidéos sur France 3 Corse

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)