Breaking News

#Corse – depuis le 2 juin, grève du STC #Pompier

Jeudi 14 Aout  (CorseMatin) Il tente d’éviter la langue de bois, mais François Colonna n’est pas non plus en mesure de s’enflammer. Le président du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de Corse-du-Sud apporte cette fois des précisions sur la situation.

Une réaction dictée, notamment, par la nouvelle tombée lors du dernier conseil d’administration qui a eu lieu à la fin du mois de juillet. Le Sdis n’obtiendra pas le geste, pourtant promis et voté, de la CTC. Un coup de main de près de 300 000 euros, sous forme de subvention, qui aurait permis de panser quelques plaies.

En toile de fond, un jeu politique semble se dessiner à l’approche des prochaines échéances électorales. Ce que les élus nient.

Le Jeudi 22 mai 2014, le Syndicat des Travailleurs Corses – pompiers d’Ajaccio a déposé un préavis de grève illimitée dès le lundi 2 juin.

Les revendications portent sur cinq points :

– les embauches
– l’opérationnel
– la situation conflictuelle avec la direction du SDIS 2A
– le régime indemnitaire
– L’IAT (prime)

STCcorsecorsicaConcernant les embauches, les pompiers réclament toujours une vingtaine d’embauches parmi les pompiers volontaires de la caserne d’Ajaccio. Concernant l’opérationnel, le STC a déjà procédé récemment à une action dénonçant les économies faites sur l’opérationnel au détriment de la population. Le STC reproche à la direction du SDIS sa gestion du budget dans son ensemble, dont il a récemment pris connaissance dans les détails. Dès le dépôt du préavis, la direction aurait pris contact avec le STC pour rencontrer le syndicat vendredi 23 mai dans la journée. Le rendez-vous n’est pas encore fixé.

Lundi 2 juin : Les pompiers manifestent depuis ce matin 9h à Ajaccio pour dénoncer « un manque de moyens financiers et humains ». Les pompiers réclament une vingtaine d’embauches parmi les pompiers volontaires de la caserne d’Ajaccio. Bien que reçus au Concours de sapeur-pompier professionnel, seulement trois ont été embauchés grâce à des départs en retraite. « Il n’y a aucune création de postes », dénonce le syndicat, alors que le terme de validité du concours et de trois ans, après quoi, les candidats doivent le repasser. Les pompiers grévistes reprochent également à la direction du SDIS 2A sa gestion du budget, dénonçant des économies réalisées sur les moyens opérationnels « au détriment de la population ». « Le climat social délétère que nous dénonçons depuis de nombreuses anénes ne cesse d’empirer et atteint maintenant son paroxysme, ouvrant la voie aux réactions les plus irrationnelles » déplore dans un communiqué, l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de Corse du sud, l’UNSA, la CFDT solidaire du mouvement social.

9 juillet 204 : Les comptes du Sdis ont besoin de 800 000 euros. Le département et les communes acceptent de verser une rallonge à la condition que la région fasse un effort financier. Les doigts les plus brûlés semblent être ceux des pompiers. Ce ne sont pas les interventions qui sont en cause, mais plutôt la patate chaude que le conseil général et les maires de Corse-du-Sud ainsi que leur direction leur renvoient sans cesse dans les mains. Le remède pour panser ces plaies ? « Un geste – financier – de la CTC. Ce dernier peut débloquer la situation », assure Antoine-Yves Nesa du bureau STC d’Ajaccio. Lundi, à l’occasion d’une réunion entre les deux financeurs du Sdis – conseil général et communes donc -, la direction et les membres élus des sapeurs-pompiers, aucune bonne nouvelle n’a été annoncée. « Il nous manque 800 000€dans notre budget », lâche Antoine-Yves Nesa. Les sapeurs-pompiers de Corse-du-Sud ont alors demandé le soutien de leurs financeurs.

 

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

FRANCE 3 CORSE

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: