Produit CORSU E RIBELLU

X

Eurodéputé sortant RP&S, François Alfonsi a fait le pari de conduire une liste régionaliste aux Européennes. Fort de son bilan et de ses soutiens, il est confiant pour le scrutin du 25 mai. Rencontre

Y a-t-il un enjeu corse de cette élection ?

Bien sûr. Le mouvement nationaliste est aujourd’hui incontournable et l’enjeu de ce scrutin est de devenir la première force politique dans l’île. Nous voulons continuer à porter un message pour la Corse, en appui des décisions de l’assemblée de Corse.

On sent bien qu’il y a des réticences à Paris sur les discussions en cours, il faut donc que notre liste réalise un score significatif pour relancer la dynamique du dialogue. Notre liste est la bonne pression au bon moment. Un vote important le 25 mai, est une façon de forcer la porte du dialogue en faveur de toutes les propositions de la commission Chaubon.

Avez-vous le sentiment que la diaspora s’intéresse au débat ?

Je constate avec satisfaction que la diaspora répond présente à toutes les sollicitations et montre beaucoup d’intérêt pour soutenir la Corse dans le débat européen. Il y a une mobilisation intéressante autour du message, de ma candidature, de la démarche.

Comment est perçu le régionaliste dans la région Sud Est ?

C’est l’autre enjeu de cette élection. Il y a un courant d’opinion en France qui est intéressé par le message que je porte. J’ai constaté un sentiment de ras-le-bol vis-à-vis du comportement de plus en plus dirigiste de l’État par rapport aux territoires. L’exemple des découpages cantonaux revient souvent.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

CORSE MATIN

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]