Produit CORSU E RIBELLU

X

Deux mois après le scrutin, comment le nouveau maire et ses équipes aux sensibilités politiques différentes prennent-ils leurs fonctions et leurs marques?Portrait d’une journée type de Gilles Simeoni et de ses collaborateurs.

Pratiquement tous les jours, le nouveau maire de Bastia arrive à l’hôtel de ville aux alentours de 7h45. Le début d’une journée souvent bien chargée.

Recevoir des collégiens bastiais et italiens, enchaîner avec une réunion de cabinet, mettre en place son emploi du temps, le tout sous le bruit des travaux en train d’être réalisés dans la mairie, à tous les étages. Sans oublier également un passage à la Communauté d’agglomération de Bastia (CAB), où il est  vice-président en charge du sport.

Le nouveau maire prend ensuite la direction de Corte pour assister à la réélection de François Tatti à la tête du Syvadec (Syndicat de valorisation des déchets).

Bref, un emploi du temps très chargé, sur fond de questionnement pour beaucoup: droite et gauche peuvent-ils cohabiter durablement à la mairie?

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

FRANCE 3 CORSE

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]