Produit CORSU E RIBELLU

X

Nouvelles interpesllations ce jeudi 22 mai dans le cadre de l’enquête préliminaire sur les incidents qui ont suivi la manifestation #SimuDiStuPaese du 10 Mai dernier. Sur son site, France 3 Corse annonce l’interpellation de trois jeunes mineurs, dans la région de Taglio-Isolaccio et de Folelli, trois jeunes corses relachés dans la journée, et convoqués ultérieurement devant un juge. Le mardi 20 mai ce sont 5 mineurs qui avaient été interpellé dans le cadre de cette enquête, le cinquième avait été relâché sans aucune poursuite; 7 jeunes mineurs seront donc convoqués devant un juge pour enfant.

[divider]

(article du 20 mai) Le 13 mai dernier nous apprenions l’ouverture d’une enquête préliminaire suite aux incidents qui ont suivi la manifestation du 10 mai #SimuDiStuPaese. Il s’agit de la première réponse officielle suite à cette mobilisation. Nous sommes à peine le 20 mai.

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Cinq personnes, toutes mineures, ont été interpellées tôt ce matin (mardi) à leur domicile à Bastia et sa région. Des interpellations menées dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Bastia concernant les incidents survenus à la fin de la manifestation du 10 mai dernier à l’appel du collectif Simu di stu Paese. Ces jeunes gens, soupçonnés d’avoir participé à ces incidents, étaient entendus au commissariat de Bastia. L’un d’entre eux a été remis en liberté peu avant la mi-journée. L’un de ces adolescents a d’ores et déjà été mis hors de cause. Les quatres autres vont être convoqués par le juge des enfants dans le cadre de l’enquête sur les incidents qui ont suivi la manifestation de Simu di stu paese le 10 mai à Bastia.

[divider]

D’après France 3 Corse sur Twitter, au moins 5 personnes auraient été interpellé dans le cadre des incidents qui ont eu lieu en marge de la manifestation #SimuDiSTuPaese. D’après RCFM, l‘un des cinq mineurs interpellés ce matin à Bastia et dans la région relâché sans aucune mise en cause. En effet le 10 mai dernier à l’appel du Collectif #SimuDiStuPaese des milliers de personnes ont défilé du Tribunal à la Préfecture et ce dans le calme. Celle-ci a regroupé plusieurs milliers de personnes, 10 000 selon les organisateurs, parmi lesquelles toute la famille nationaliste, dont notamment le maire de Bastia Gilles Simeoni, Jean-Guy Talamoni ou Paul-Felix Benedetti, mais aussi des personnalités d’autres courants comme Pierre Ghionga.  Les manifestants réclamaient la prise en compte par l’Etat des mesures adoptées par l’Assemblée de Corse comme le statut de résident ou la co-officialité de la langue…  De nombreux syndicats et associations étaient aussi représentés, dans une manifestation qui s’est déroulée dans le calme jusqu’à la dispersion de celle-ci devant la préfecture.

Un succès pour le Collectif et le mouvement national

Une fois l’ordre de dispersion donnée par les organisateurs, des incidents entre certains manifestants et les forces de l’ordre ont eu lieu, notamment des échanges de gaz lacrymogènes des gardes mobiles contre des jets d’objets et de cocktails Molotov d’une centaine de manifestants. Des bâtiments ont été pris pour cible, comme celui de La Poste dans lequel un début d’incendie s’est déclenché, ou celui du Crédit Agricole, du mobilier urbain et des conteneurs de déchet ayant été incendiés. Ces incidents se sont progressivement déplacés de la préfecture jusqu’à la place du marché, en passant par la Place Saint-Nicolas, où les voitures du rallye de la Giraglia ont dû quitter leur parc fermé en urgence.

Des appels à rassemblement ce mardi soir [highlight]-annulés-[/highlight]

Suites aux interpellations de ce matin dans la région bastiaise, A Ghjuventù Indipendentista appel ses militants, sympathisants, ainsi que l’ensemble du peuple Corse à se réunir pour un rassemblement de soutien, ce soir 18h, devant le commissariat de Bastia, en soutien aux jeunes toujours placés en garde à vue, dont des sympathisants et des militants de notre structure.

A NOSTRA CUSCENZA GHJÈ RESISTENZA !
LOTTA GHJUVENTÙ, L’AVVENE SI TÙ !
Ghjuventù Indipendentista

Suite aux interpellations de jeunes étudiants de l’Université de Corse ce matin, Sulidarità et Corsica Libera appellent aux rassemblement ce soir à 18h devant le commissariat de Bastia pour les soutenir et exigent leur libération immédiate.
Sulidarità et Corsica Libera

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]

le 20 mai

12h00 Ce matin, au moins cinq d’entre eux auraient été interpellé. Parmis les cinq interpellés, un mineur à déjà été relâché

15h00 appels à rassemblement ce mardi soir

17h00 annulation du rassemblement suite à la libération des interpellés – 4 jeunes convoqués devant un juge pour enfant

Le 22 mai

11h30 Ce matin trois jeunes mineurs ont été interpellés (Deux jeunes ont été interpellés tôt le matin, vers 6 h, à leur domicile en Plaine orientale. Le troisième, qui ne se trouvait pas à son domicile au moment de l’opération de police, s’est présenté de lui-même dans la matinée au commissariat de Bastia.)

18h00 Les trois jeunes relachés et convoqués eux aussi devant un juge pour enfants

[/box]

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

FRANCE 3 CORSE CORSE MATIN ALTA FREQUENZA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]