Produit CORSU E RIBELLU

X

Le moins que l’on puisse dire c’est que le ou les auteurs des faits qui ont visé le bar Méditerranée dans la nuit de lundi à mardi à Propriano étaient déterminés à faire de gros dégâts.

Puisque ce sont trois procédés différents qui ont été employés à l’encontre de l’établissement situé juste en face de l’entrée du port de commerce. Il est environ 3 heures du matin quand plusieurs détonations sont entendues. Une ou plusieurs personnes viennent d’ouvrir le feu à l’arme de chasse contre la façade vitrée de l’établissement.

Mais simultanément, un incendie est également en train d’embraser la terrasse située de l’autre côté de la chaussée. Plus précisément les parasols. Alerté, le propriétaire parviendra à éteindre le début d’incendie, qui aurait été déclenché à l’aide d’essence. Et prévient les services de gendarmerie qui arrivent rapidement sur les lieux.

La « scène de crime » est aussitôt gelée et les premières constatations vont permettre de relever effectivement cinq impacts sur la vitrine, vraisemblablement le résultat de tirs de fusil. Mais également de détecter la présence d’une charge explosive posée contre la même vitrine.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALTA FREQUENZA CORSE MATIN

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]