Produit CORSU E RIBELLU

X

José Filippi a adressé une lettre à Laurent Marcangeli, député-maire d’Ajaccio, dont voici le contenu:



Monsieur le Député-maire,

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance mon souhait de soumettre au vote du Conseil municipal d’Aiacciu un texte de motion concernant la centrale thermique d’Aiacciu-Vaziu.

La longue histoire des relations entre EDF et la Corse s’apparente depuis plus d’un demi-siècle à un marché de dupes.

Nous avons toujours en mémoire la période de 1977 à 1987 avec la très large mobilisation populaire de toute la Corse contre la centrale diesel au fioul lourd du Vaziu et pour la mise en valeur de l’ensemble des ressources énergétiques non-polluantes de l’île.

Malgré cette mobilisation et l’opposition écrite de l’ensemble du corps médical ajaccien réuni autour de son Conseil de l’Ordre, la centrale s’est élevée en 1977 sans permis de construire, ceci avant  l’ouverture de l’enquête publique dont le dossier a été un modèle de désinformation.

En 1981, les deux premiers moteurs étaient branchés sur le réseau. Depuis lors, la pollution dégagée par la centrale pose un problème aigu de santé publique pour les habitants d’Aiacciu et de sa région, soit le quart de la population de l’île.

Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que depuis 1981, plusieurs milliers de nos concitoyens ajacciens et de la proche région sont morts prématurément du fait des pollutions de la centrale.
Dioxyde de soufre, oxyde d’azote, monoxyde de carbone, ammoniac, polluants organiques persistants comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dont les benzopyrènes ,…), métaux lourds, les particules atmosphériques PM10, PM2,5 et PM1 notamment les particules dites « secondaires »formées dans l’air par transformation des émissions gazeuses: le cocktail est détonnant avec son cortège de maladies cardiovasculaires, respiratoires, cancers, mutations génétiques,…

La gravité de la vague de pollution de l’air qui a submergé la France récemment a mis en exergue la place prépondérante des particules, notamment diesel. A cet égard, l’Institut National du Cancer affirme que «… les particules représentent un problème environnemental et sanitaire à part entière, et en particulier les émissions de particules diesel qui ont récemment été classées cancérogènes pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer(CIRC).

Leurs effets sur la santé dépendent :
 de leur composition chimique, elles peuvent avoir des propriétés mutagènes et cancérogènes, comme les PM diesel qui ont une conformation complexe car constituées à la fois de particules de carbone et des composés organiques(…, aldéhydes,  hydrocarbures aromatiques polycycliques comme le benzo-A-pyrène), des sulfates et en faible quantité des métaux accompagnés d’un mélange de gaz et vapeur.

 de leur granulométrie, les PM10 sont retenus par les voies aériennes supérieures. Les PM2,5 et les PM1 peuvent pénétrer profondément dans les poumons et sont donc potentiellement les plus toxiques. »

Le rapport «Clean Air for Europe(CAFE) » rédigé en 2005 pour le compte de la Direction générale de l’environnement de la Commission européenne (DIGEC) estime que 100.000 décès et 725.000 années de vies perdues par an en Europe sont attribuables aux particules fines. »

Sachant que la puissance électrique de la centrale du Vazziu en fait la deuxième centrale diesel au fioul lourd du monde, les responsables politiques de l’île et l’Etat se doivent de faire sortir dans les meilleurs délais Aiacciu et sa région de la catastrophe sanitaire chronique subie par la population depuis 33 ans.

Aujourd’hui la situation peut se résumer ainsi :

 l’opinion publique corse est convaincue des effets néfastes du fioul lourd pour la santé.

 l’Assemblée de Corse a adopté il y a trois ans une motion refusant que les nouvelles centrales thermiques fonctionnent au fioul lourd.

 EDF et la société MAN ont conclu en 2008 un contrat de deux milliards d’euros regroupant les commandes de plusieurs îles dont les Antilles et la Corse afin de moderniser les centrales devenues obsolètes et trop polluantes. Ce contrat vient à expiration le 18 juillet 2014 et EDF semble se désintéresser de lever l’option relative à la réalisation des moteurs convertibles au gaz de la nouvelle centrale d’ Aiacciu !

 la venue en Corse de Henri Proglio, pdg d’EDF, le 21 février 2011 avait été relayée par Corse Matin « Face à ce climat d’incertitudes, le P.-D.G.d’EDF a annoncé un plan B avec, en cas d’abandon du projet Cyrénée, le choix du gaz naturel liquéfié (GNL). Une solution alternative qui éloigne définitivement le spectre du fioul. « Notre démarche se veut responsable, pragmatique et transparente », a martelé Henri Proglio, avant de rappeler que « le gaz est une priorité. Ne tournons pas autour des mots. Les centrales fonctionneront au gaz .Il faut trouver des solutions intermédiaires pour la phase transitoire. »

Depuis cette visite, la réalisation de la future centrale d’Aiacciu n’a plus été évoquée par EDF…

Aussi nous sommes convaincus que la vieille centrale du Vaziu rafistolée récemment avec plusieurs millions d’euros poursuivra son existence cahin-caha pendant une vingtaine d’années ou plus en empoisonnant toujours plus de monde.

Nous ne devons pas laisser faire!

Dans ce but, nous proposons au Conseil municipal d’adopter une motion :

1. Refusant solennellement le fonctionnement au fioul lourd pour la future centrale d’Aiacciu.

2. Demandant à EDF de se positionner clairement pour l’installation d’une centrale thermique fonctionnant au GNL, en levant, dans les meilleurs délais, l’option relative à la réalisation du contrat passé avec le constructeur MAN pour l’installation de moteurs convertibles fonctionnant au gaz, et ce bien avant le 18 juillet 2014.

3. Créant d’urgence une cellule de veille « centrale thermique » ouverte à tous les groupes représentés. Cette cellule aura pour mission de prendre en charge cette question avec détermination et de prendre contact à cet effet avec tous les partenaires institutionnels concernés : Etat, EDF, Collectivité Territoriale de Corse, Europe…

4. Mettant à l’étude un Plan de protection pour l’atmosphère (PPA) afin de définir les objectifs et les mesures réglementaires permettant de ramener les concentrations en polluants atmosphériques à un niveau inférieur aux valeurs limites réglementaires qui sont souvent dépassées.

5. Décidant de nommer un représentant de la municipalité d’Aiacciu au sein du conseil d’administration de l’association Qualitair Corse.

Comptant sur l’attention particulière que vous voudrez bien porter à ma demande, je vous prie de croire, Monsieur le Député  Maire, à l’assurance de ma parfaite considération.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

FRANCE 3 CORSE

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]