Produit CORSU E RIBELLU

X

On ne peut comprendre les problèmes qui secouent la Corse si l’on ne prend pas le problème à la racine. Cette terre est l’une des rares colonies françaises à ne jamais avoir été considérée comme telle.

Alors que le processus de décolonisation s’est déroulé naturellement partout dans le monde, il n’a pas touché cette île de Méditerranée conquise par la force à la fin du dix-huitième siècle. Elle n’est rien d’autre qu’un bout de France comme un autre, que l’on considère comme métropolitain quand cela arrange. Pourtant, au même titre que la Nouvelle-Calédonie ou la Guyane aujourd’hui, ou bien l’Algérie en d’autres temps, la Corse est bel et bien une colonie. Peut-être aurait-il fallu que la couleur de peau des Corses soit différente pour que l’imaginaire français intègre ce fait ?

Qu’est ce qu’une colonie ?

Nous prendrons, pour rester neutres, la définition de Wikipédia (dont l’on ne peut mettre en doute la fiabilité sur un sujet aussi général) :

Une colonie est un établissement humain entretenu par une puissance étatique appelée métropole dans une région plus ou moins lointaine à laquelle elle est initialement étrangère et où elle s’implante durablement. Résultat d’un processus politique, économique, culturel et social appelé colonisation, et qui consiste en l’exploitation des ressources de la zone en même temps que sa mise en valeur, la colonie est généralement intégrée dans un Empire colonial marqué par le colonialisme, une idéologie dont le précepte est la conquête de nouvelles régions et la sauvegarde de celles sur lesquelles s’exerce déjà une mainmise. Lorsque cette dernière s’accompagne d’une migration importante depuis la métropole, on parle de colonie de peuplement.

Bien. Prenons point par point cette définition et comparons-la au cas de la Corse:

  • Une colonie est un établissement humain entretenu par une puissance étatique appelée métropole dans une région plus ou moins lointaine à laquelle elle est initialement étrangère et où elle s’implante durablement.

La suite sur @Massimu

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]