Produit CORSU E RIBELLU

X

(J.Pernici & A.Bertocchini – Alta Frequenza) – La recomposition du paysage politique de la Corse est-elle effective, et ce dans la perspective des élections territoriales de 2015 ? On sait qu’un grand point d’interrogation a été posé il y a quelques jours par le président de la République qui a annoncé l’éventualité du report de cette élection.

En attendant, et quelque soit l’évolution de ce dossier, une chose est sûre, les cartes ont été rebattues en Corse à l’occasion des dernières élections municipales, et cela aura bien entendu des conséquences pas seulement sur les européennes dans quelques jours, sur la sénatoriales dans quelques semaines, mais bien entendu sur les prochaines territoriales. Il y a quelques jours, au cours d’une conférence de presse à Bastia, Gilles Simeoni, Jean-Christophe Angelini et une grande partie des élus territoriaux Femu a Corsica sont revenus sur plusieurs thématiques.  Si Bastia, avec l’élection d’une coalition dirigée par Gilles Simeoni, est la figure de proue de cette réussite, le mouvement n’oublie pas pour autant la dynamique sur les autres villes et villages de corses, avec un nombre de conseillers municipaux en forte hausse et des villes emblématiques où le parti a augmenté sa présence, comme Porto-Vecchio ou Ajaccio, où un conseiller municipal proche de cette famille a fait son entrée au conseil municipal.  A-t-on réellement constaté un changement en profondeur du corps électoral corse ?

Ecoutez Jean-Christophe Angelini

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALTA FREQUENZA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]