Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce mercredi au cours d’une conférence de presse à Bastia, Gilles Simeoni, Jean-Christophe Angelini et une grande partie des élus territoriaux Femu a Corsica sont revenus sur plusieurs thématiques.

Le bilan de quatre ans d’action à l’assemblée de Corse a été tiré, et celui-ci est très positif aux yeux du parti modéré, puisque ces quatre ans ont permis d’engager une évolution politique au delà de la famille nationaliste, et de porter devant l’assemblée nombre de sujets importants, comme la volonté de voir la Corse inscrite dans la constitution française, la co-officialité de la langue ou la question foncière par exemple. Autre sujet abordé, les relations avec l’Etat français, et l’immobilisme qui caractérise, selon Femu a Corsica, son action en direction de la Corse. Pour le parti, l’état se doit de prendre ses responsabilités et d’entendre de façon plus attentive la volonté d’une majorité de la Corse.

On écoute Gilles Simeoni

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALTA FREQUENZA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]