Produit CORSU E RIBELLU

X

Pour Paul Giacobbi, la prétention des députés UMP Camille de Rocca Serra, Sauveur Gandolfi-Scheit et Laurent Marcangeli  d’ avoir sauver les hélicoptères de la Sécurité civile basés en Corse  est une une « manoeuvre éhontée » et « indécente« .

Dans un communiqué publié ce 5 mai, rendant également publique  la réponse de Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, en date du 25 mars dernier, le président de l’exécutif de l’assemblée de Corse, Paul Giacobbi, dénonce vivement le comportement de ses trois collègues députés de l’île concernant le prétendu sauvetage des deux hélicoptères de secours basés en Corse.

« La rumeur a couru – écrit Paul Giacobbi dans son communiqué- sur une prétendue menace relative à la « carte d’implantation d’hélicoptères d’Etat en Corse ».
Aussi, l’Assemblée de Corse a-t-elle adopté une motion déposée par Madame Josette RISTERUCCI pour leur maintien et j’ai pris immédiatement, l’attache, avec le Président BUCCHINI, de Manuel VALLS, alors Ministre de l’Intérieur. Ce dernier m’a assuré, par courrier en date du 25 mars dernier, que cette rumeur était sans fondement et confirmé qu’il n’avait jamais été question de modifier l’implantation des appareils.

S’agissant d’une rumeur infondée, je n’ai pas communiqué sur le sujet. Il ne me serait pas venu à l’esprit de prétendre avoir « sauvé » un service public qui n’a pas été menacé. Cette lettre a simplement été transmise aux groupes à l’Assemblée de Corse.

Mes collègues députés de la Corse ont, après coup, saisi le nouveau ministre, Bernard CAZENEUVE, qui leur a confirmé un mois plus tard ce que son prédécesseur m’avait déjà répondu.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

France 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]