Produit CORSU E RIBELLU

X

FOOTBALL – Le porte-parole du collectif «Pas de match le 5 mai»…

Comme tous les ans depuis 1992, ils défileront devant la stèle commémorativeposée près du Armand-Cesari. Puis ils assisteront à une messe en mémoire. Depuis 22 ans, la Corse est marquée par la catastrophe de Furiani, et l’effondrement d’une tribune lors d’un match de Coupe de France contre l’OM qui a causé 18 victimes. Aujourd’hui, le collectif «Pas de match le 5 mai»  se bat pour que cette date devienne un rendez-vous commémoratif autour de «la plus grande tragédie du sport français», comme l’explique Didier Grassi, le porte-parole.

Vous réclamez qu’on ne joue plus le 5 mai en mémoire de la catastrophe de Furiani. Pourtant, en Angleterre, on joue le jour de la date de la catastrophe du Hillsborough…

On nous l’oppose souvent. Mais il faut voir la commémoration là-bas, c’est quelque chose de très, très fort, et on ne retrouve pas ça sur Furiani. Hillsborough, même si la responsabilité des forces de l’ordre a été engagée, c’était un mouvement de foule. Furiani ce n’était pas ça, il y a des responsabilités qui sont multiples: au niveau de l’Etat, au niveau local, sportif et politique, au niveau de la FFF… On ne peut pas comparer ces catastrophes. Au niveau national il n’y a rien. Vous allez sur le site de la FFF ou de la LFP aujourd’hui, il n’y a même pas un mot. C’est concentré sur la Corse et sur Marseille.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

20 minutes

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]