Produit CORSU E RIBELLU

X

Le président du comité national des pêches maritimes a été interviewé sur les problématiques de la pêche mais aussi sur la politique. Ancien élu nationaliste, il a notamment siégé à l’assemblée de Corse

Il était question de pêche mais pas seulement hier soir sur le plateau de l’émission Cuntrastu (partenariat France 3 Corse ViaStella – RCFM – Corse Matin).

Interviewé parSébastien Tieri (France 3 Corse ViaStella), PatrickVinciguerra (RCFM) et Hélène Romani (Corse-Matin), Gérard Romiti, président du comité régional de Corse des pêches maritimes et des élevages marins mais aussi depuis avril 2012du comité national, était en effet l’invité de cette nouvelle émission.

Si les problématiques liées à sa profession ont été largement abordées, les échanges ont également porté sur la politique avec cet ancien élu du mouvement indépendantiste Corsica Nazione (il a siégé au conseil municipal de Bastia et à l’assemblée de Corse).

Et plus particulièrement sur les résultats des municipales et l’élection au fauteuil de maire de Bastia de Gilles Simeoni, nationaliste issu du courant modéré. « Je le félicite. C’est une très bonne chose que la citadelle ait été conquise, » a souligné Gérard Romiti qui précise avoir pris du recul et donc suivi de loin la campagne.

Mais que pense-t-il de l’alliance de nationalistes avec la droite et la gauche au sein d’une démarche délaissant les indépendantistes de Corsica Libera. « C’est une erreur, répond-il. Et je ne pensais pas que la mayonnaise allait prendre. »

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]