Produit CORSU E RIBELLU

X

« Plus aucun match national le 5 mai ! » C’est une nouvelle fois le message porté ce vendredi 2 mai, par le Collectif des victimes du drame de Furiani. Reçu par la Ministre de la Jeunesse et des Sports Najat Vallaud-Belkacem, le Collectif renouvelle sa demande de sacralisation de la date du 5 mai.

Lundi prochain se tiendra la cérémonie commémorative du 22ème anniversaire de la catastrophe du stade de Furiani. Le 5 Mai 1992, l’effondrement d’une tribune provisoire lors de la demi-finale de la Coupe de France faisait 18 morts et 2300 blessés.

C’est dans ce contexte que le Collectif des victimes du 5 mai 1992 est reçu au Ministère des Sports ce vendredi. Le Collectif réclame une véritable reconnaissance par l’Etat de la catastrophe, passant notamment par le gel dans les calendriers de la Fédération française de football (FFF) de la date du 5 mai.

Aujourd’hui, seules les finales de coupe de France ou de la Ligue ainsi que les matches en Corse ont été suspendus par la FFF. En 2013, le président de la Ligue de Football Professionnel (LFP) Frédéric Thiriez avait indiqué qu' »une journée sans football n'(était) pas une réponse à un drame ».

Ce soir, en match avancé de la 36e journée de Ligue 1, une minute de silence en mémoire du drame sera observée au Stade de Furiani, en ouverture du match SC Bastia / LOSC Lille, tandis que lundi prochain – 5 mai -, en match avancé de la 36e journée de Ligue 2, Brest recevra donc Caen.

Le 29 mai dernier, une motion du Conseil municipal de Bastia a été votée à l’unanimité, demandant au gouvernement et autorités compétentes, de valider le principe selon lequel « aucune rencontre de football de coupe nationale ou de championnat ne se jouera en France, le 5 mai ».

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

France 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]