Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce mardi, le conseil municipal de Bastia a adopté à l’unanimité une motion visant à ce que plus aucune rencontre de football ne se joue un 5 mai en France, en mémoire de la catastrophe de Furiani qui a eu lieu en 1992, causant la mort de dix-huit personnes et des blessures physiques et morales pour des milliers d’autres.

Une satisfaction pour le collectif des victimes, puisqu’en 2013, la même motion, soumise par Gilles Simeoni et le groupe Inseme per Bastia, dans l’opposition à l’époque, n’avait pas été adoptée en raison de l’absence de vote en sa faveur de la part de la majorité de l’époque menée par Emile Zuccarelli. Désormais, place au rendez-vous très important de la fin de semaine, puisque vendredi, le collectif rencontrera la toute nouvelle ministre en charge des sports, Najat Vallaud-Belkacem, chose qui n’était plus arrivée au collectif depuis le passage de David Douillet dans ces fonctions à la fin du mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy.

On écoute Lauda Guidicelli, pour le collectif

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALTA FREQUENZA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]