Breaking News

#Corse – « Une majorité pour le statut de résident »

A l’assemblée de Corse, le président de l’exécutif a présenté un rapport qui préconise entre autre un statut de résident à 5 ans pour accéder à la propriété en Corse. 29 POUR 18 CONTRE 4 non participations

Une majorité pour le statut de résident

L’enjeu de ce vote est connu depuis les assises du foncier et le rapport présentant le PADDUC. Les solutions ont été avancées par les indépendantistes lors de la campagne de 2010 : des mesures immédiates anti spéculatives, une citoyenneté de résidence.

Voila ce que nous mijotent l’économie résidentielle et les appétits affairistes: la spéculation immobilière, la dépossession foncière, la flambée des prix de l’immobilier et du nombre de résidences secondaires et la diminution des terres agricoles. L’urgence est là, sociale, existentielle, philosophique, avec la difficulté des Corses à se loger et à accéder à la propriété.

Paul Giaccobi propose que la commission Chaubon étudie un statut de résident, qui impose une résidence de 5 ans avant de procéder à un achat foncier ou immobilier en Corse. Presque une mandature complète pour s’en tenir à un vote de principe. Cela permet de mesurer le caractère embrouillé et paresseux de la majorité territoriale de Paul Giaccobi. En fait ce dernier ne sera pas suivi par toute sa « majorité », il aura le soutien de son groupe, et de Corse social démocrate unie derrière Antoine Orsini.

Femu a Corsica est en phase, ainsi que Corsica libera.« Le problème foncier n’est ni technique, ni juridique. Au delà de l’aspect politique, c’est, d’abord, un problème pratique. » affirme le président du groupe.

Pour Paul-Félix Benedetti ( Rinnovu naziunali) , le statut est une mesure « égalitaire, généreuse, sociale, humaniste..elle permettra de faire un point O, d’offrir le droit de cité à la population et cela permettra à chacun de se sentir corse autant que les Corses d’origine. Il faut se dire la vérité la vraie ségrégation elle existe en fait maintenant entre les corses d’origine et les autres, offrons à chacun le moyen de se sentir chez lui en corse, de participer à une communauté de vie (…) Et n’oublions pas tous ces habitants de Corses, la moitié, qui ne possèdent rien. Donnons leur cette fierté, ce droit de cité. Il y a en Corse 60% de résidences principales et 40% de résidences secondaires, c’est inacceptable et on construit dans ce but de l’économie résidentielle des milliers de logement depuis 20 ans. Ne voyez pas dans ce projet l’antichambre de l’indépendance ! Mais ce n’est pas un simple acte administratif technique, c’est une vraie mesure politique, philosophique, protectionniste, avec une vraie portée car pour une citoyenneté, l’article 72.5 sera probablement inopérant, il faudra passer par l’article 73 ou 74 de la Constitution. »

La Gauche républicaine et le Front de gauche s’opposent à ce projet qu’ils jugent discriminatoire.

Pour Camille de Rocca serra, ce vote et ce projet sont inutiles, le Gouvernement ne pourra l’accepter et cela met en danger le processus de demande de réforme constitutionnelle voté en septembre 2013. L’UMP vote contre.

Antoine Sindali et deux autres UMP se neutralisent de même que François Tatti.

U RINNOVU

Le rapport est adopté, où finira-t-il ?

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

U RINNOVU

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: