Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Les flonflons de la fête se sont tus pour certains, les larmes de la défaite ne sont pas totalement sèches pour d’autres que déjà la vie politique reprend ses droits.

Il régnait une drôle d’ambiance ce matin (lundi) à l’assemblée de Corse car les absents étaient nombreux et le quorum a frôlé l’indigence. Il est vrai que les deux rapports à l’ordre du jour, un avis sur la décentralisation et un projet de biomasse, n’étaient pas de nature à rameuter l’ensemble des troupes de chaque camp. Les « ténors » des joutes électorales de ces derniers jours étaient tous absents et les journalistes, toujours à chercher la petite bête parait-il, sont presque restés sur leur faim.

 Marie-Antoinette Santoni-Brunelli n’avait pas de route à faire pour rejoindre l’assemblée de Corse mais depuis dimanche soir le chemin qui va de la Vieille Ville au Grand Hôtel s’est notablement élargi. Presque isolée il y a encore quelques semaines au sein de son propre groupe, la numéro quatre de la nouvelle majorité d’Ajaccio revient à l’assemblée en position de force. Prudente sur un bousculement de l’échiquier politique insulaire, elle pense tout de même que cette élection aura des conséquences sur le déroulé de la vie politique insulaire.

Ecoutez Marie-Antoinette Santoni-Brunelli

Article publié le 31 mars 2014, à lire ci dessous :

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Alta Frequenza

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]