Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 14 mai à 13h43) Ce dimanche après-midi , l’assemblée générale de la CUP (candidature d’unité populaire), le parti indépendantiste catalan d’extrême gauche, a décider de ne pas s’opposer à l’investiture de Quim Torra à la présidence du prochain gouvernement catalan.

Les 4 députés de ce parti, s’abstiendront lundi au cours du vote d’investiture et de fait assureront ainsi son élection.

Un nouveau gouvernement avec l’appui des députés de Junts per Catalunya et de L’ERC, la gauche républicaine, sera donc effectif. Le discours d’investiture très « offensif » du futur chef du gouvernement catalan, a provoqué de vives réactions du coté de Madrid.

La levée de l’application de l’article 155, véritable mainmise de Madrid sur la politique en catalogne, sera le premier objectif poursuivi par le gouvernement catalan.

Un dialogue avec l’état espagnol apparait aujourd’hui, au-delà de cette investiture, particulièrement difficile au vu des oppositions radicales exprimé depuis la capitale.

Ce dimanche au cours du grand prix de Formule 1 de catalogne, les comités de la république se sont mobilisés pour faire entendre leurs voix . Celle d’une défense sans concessions d’une véritable démocratie en Espagne. 

Le bruit des moteurs a du gêner une presse sportive internationale… qui n’a pas fais le moindre écho de cette mobilisation pacifique.

Voilà pourquoi, la prise de conscience des comités européens de défense et de solidarité envers la Catalogne prennent toute leurs importance.

Sulidarità Corsica-Catalunya