Produit CORSU E RIBELLU

X

Dimanche abattu, lundi combatif. Jean-Christophe a tenu une conférence de presse tout abord pour remercier les 3330 électeurs qui lui ont fait confiance, « c’est pour eux que nous nous battrons jusqu’à la dernière seconde ». 

Le leader de Campà Altrimenti a dénoncé un certains nombres de problèmes graves durant ce premier tour : « le nombre élevé de procurations, près de 1200, les allers-retours en avion dans la journée pour voter. Le destin de Porto-Vecchio est décidé par ceux qui n’y vivent pas ». Jean-Christophe Angelini a également déploré le « déchainement de la machine clientéliste : promesses d’embauches, travaux chez les privés, multiplications de petits chantiers pour satisfaire les entrepreneurs locaux ».

Modèle de société
Le ton grave Jean-Christophe Angelini a lancé un appel à la responsabilité des Porto-Vecchiais : « Nos concurrents incarne un modèle de société qui exclu les porto-vecchiais, c’est insupportable. Aux salariés, à ceux qui recherchent un logement, aux chefs d’entreprises qui attendent un PLU, nous lançons un appel à la responsabilité, votre choix sera irréversible ».

Avec 82,4% de participation, le matelas des abstentionnistes est mince, mais Jean-Christophe Angelini leur demande de se « mobiliser, tout est encore possible, rien n’est joué, contribuez à cette victoire ». Bien sûr, il s’est également adressé aux électeurs du Riacquistu : « les candidats de notre liste n’ont jamais favorisé la spéculation, engendré la précarité, exclu les porto-vecchiais, bien au contraire, ils ont toujours combattu ce système ».

Article publié le 24 mars 2014, à lire ci dessous

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALCUDINA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]