Produit CORSU E RIBELLU

X

« Militante politique au service de la Corse, je le suis aussi pour la protection de son environnement.

Je voudrais vous parler de quelqu’un qui nous a quitté.

Vi parlaraghju sta seradi un amicu di u nosciu amicu Dumenicu Tognotti. Si n’hè andatu di dicembri 2011, ma hè sempri qui cù noi, ogni ghjornu.

Era un omu, un veru, di quiddi chi senza parlà vi trasmettini tuttu ciò chi u nosciu paesu, pò dà, pò essa.

Un homme libre,lucide, debout, qui s’est toujours battu sans complaisance, à travers son engagement et sa créativité, pour la légitimité de la parole du peuple Corse.

Avec la création de  » U teatru paisanu », dans les années 70, années du « Riacquistu » ,il a su lier la culture à la politique.

Il disait  » Le théâtre me paraît être le lieu de la réconciliation du Corse avec lui même, ici nous prenons la vie dans la vie même à fleur de chair »

Il disait aussi  » Résister culturellement, c’est vouloir vivre. Dans notre théâtre, les mots ne sortent pas de la tête du comédien, mais de son corps, par où pasent toutes les émotions, toutes les peurs, toutes les colères, tous les cris.

Journaliste, rédacteur de  » U Ribombu », il est l’auteur de « In Paradisu », qui obtint le Prix de Corse en langue corse en 1994.

En 2010, il écrit son dernier livre  » Par delà le théâtre, culture et politique en Corse de 1972 à 1991″

Un retour sur ces années 70 du Riacquistu, de réappropriation, une analyse indispensable, sur les événements culturels et politiques de l’époque pour clore ce parcours de vie.

Bien sur, on ne peut résumer en quelques phrases, ni son oeuvre, ni ce qu’il était, mais ce que je peux vous dire, c’est que nous avons tous été marqués par son intelligence hors du commun, sa vision de la Corse, son idée de la liberté et de l’homme.

Il était toujours disponible. Nous passions des heures, chez lui, à A Cantinetta, avec Patricia son épouse et Ghjacumina leur fille. Nous apprenions beaucoup et sur nous aussi.

C’est une chance que nous avons eue de connaître Dumenicu .

j’espère qu’un jour il sera reconnu, pour ce qu’il était et pour ce qu’il a apporté à la politique, à la culture, et à la Corse.

Nous ne sommes jamais trahis et nous n’avons jamais trahi personne.

Nous menons cette politique qu’il défendait: une politique au coeur de l’homme. pas de celle qui vend son âme et achète les gens. pas de celle qui livre notre terre au plus offrant, faisant de la construction des résidences secondaires une politique de développement. pas de celle qui laisse notre jeunesse .

participer à des beuveries sur les plages, sous couvert d’événement musical

NON, nous, nous privilégions l’homme et le mieux vivre dans la dignité et non l’exclusion, dans la misère sociale et morale .

Incù Miché, Incù U Riacquistu semu nant’à una strada nova, pà pirmettaci un altr’avvena firmendu ciò chi no semu. »

 BLOG RIACQUISTU

Article publié le 15 mars 2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

RIACQUISTU

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]