Produit CORSU E RIBELLU

X

Les réunions publiques se sont succédé salle Baggione, sans se ressembler. Sotta est décidément gâtée en matière de débat démocratique, faute de débat tout court entre les quatre listes, au grand regret de Joseph Pacini qui avait initié cette idée.

Privé de confrontation avec ses concurrents, le candidat de « l’Avenir ensemble » a donc exposé ses convictions au public, venu nombreux samedi soir pour cette dernière réunion publique de campagne. Celle-ci avait une connotation particulière au lendemain d’un acte hautement condamnable (des tags comparant le candidat Pacini à Adolf Hitler). Celui qui sera son 1er adjoint en cas de victoire, Antoine Dominati, a donc pris la parole en préambule pour dénoncer ce qu’il qualifie d’« odieux », « stupide », « d’une méchanceté absurde », rappelant au passage les faits d’arme du père de Joseph Pacini, «qui a défendu les valeurs qui sont les nôtres à Usciolu ».

Le candidat a tenu pour sa part à souligner la condamnation et le soutien des autres candidats. « Ma détermination est intacte pour servir, avec mon équipe, la démocratie. Le lien social ne pourra exister que si les valeurs de respect, d’amitié et de solidarité sont défendues », a-t-il conclu sur cet incident, avant de présenter sa liste.

Article publié le 18 mars 2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]