X

Engagée aux côtés de François Tatti avec « Bastia par passion », la socialiste Emmanuelle de Gentili, adjoint au maire de Bastia et conseillère exécutive, affiche ses choix. – « Je suis ancrée solidement à gauche dans mon choix de société, un centre gauche qui ne tourne pas le dos à l’entreprise.

Pour la Corse, je suis pour une forte décentralisation qui pourrait aller jusqu’à l’autonomie afin que les Corses aient les moyens et les outils de choisir et de construire l’avenir qu’ils souhaitent », l’adjointe du maire sortant Emile Zuccarelli devenue colistière du dissident PRG, tête de liste avec « Pour Bastia, par passion » précise : « Tout cela doit se faire dans un Etat fort et solidaire qui assure l’articulation des politiques régionales et qui s’appuie sur une diplomatie territoriale que nous contribuerons à développer particulièrement pour le développement économique, la culture et l’identité » L’enseignante et chercheur de l’université de Corse est une admiratrice de Charles de Gaulle » pour sa détermination dans une situation difficile » et de François Mitterrand « pour ses convictions et sa stature d’homme d’État ».

Elle imagine déjà son nouveau parti comme la troisième force politique de ces municipale 2014. « Tout au long de mon parcours, j’ai toujours essayé d’être active pour défendre la justice sociale, l’égalité des chances, les droits, la liberté de penser et d’agir. Ça m’attriste de voir la désaffection dont souffre la politique. Mon engagement est aussi motivé par ma volonté de réconcilier les citoyens avec la politique ».

Article publié le 18 mars 2014, à lire ci dessous

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Mensuel Corsica

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)